Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Les entrepreneurs se mobilisent : ensemble pour affronter l’avenir !

Industriels et artisans, responsables de sociétés de services et commerçants, professions libérales et associations culturelles, sportives, sociales… nous sommes tous sont concernés par l’avenir de nos entreprises et de nos territoires !


L’enjeu de la démarche « Entrepreneurs solidaires », qui vient d’être lancée est de mettre en relation des chefs d’entreprises expérimentés et des dirigeants n’ayant jamais affronté de période difficile. Les premiers proposent un accompagnement totalement bénévole et désintéressé.

Déjà, de nombreux chefs d’entreprise ont accepté de participer à cette démarche et de donner un peu de leur temps pour aider d’autres entrepreneurs. Parmi eux : François Lafitte (CCI des Landes et Primland), Ghislaine Lesca (Geiq A Lundi), Jean Laffontan (MLB), Cyril Gayssot (FMS et UNEA), Bruno Lasaosa (Intersports), Christophe Michaud (Navailles), Jean-Louis Broitman, Cécile Bazerque (Asfo Adour), Jean François Rinfray (Crédit Agricole Pyrénées Gascogne), Jean-Michel Berra (Sokoa), Vincent Michaud (Miels Michaud), Denis Lesgourgues (Château Laubade, Leda), David Pouyanne (Groupe Essor), Didier Laporte (CCI Pau et Caralliance), Sébastien Duprat (Free Spirit Design),  Rémi Roux (Ethiquable), Michel Etchebest (Groupe Artzainak), Elias Agouri (Ideso), Didier Chaufaille (Emac)…


Sur le bassin Adour Gascogne (Pays Basque, Béarn, Landes, Bigorre et Gers), tous ceux qui agissent et qui entreprennent sur le territoire doivent désormais faire face à un double défi historique.

D’abord, il s’agit de traverser la période de confinement et de mise à l’arrêt de presque toutes les activités, sans compromettre l’avenir ; et il faut préparer dès maintenant une reprise efficace, après l’épidémie du coronavirus, malgré un contexte inévitable de crise économique mondiale et de récession.

Comme pour la lutte contre le virus, la première réponse doit venir de chacun de nous, de chaque acteur du territoire. Il faut, avant tout, faire preuve de sang-froid, de volonté et de courage, d’imagination et de créativité pour relever cet immense challenge en trouvant ensemble les bonnes réponses et en préparant les solutions pertinentes.


Booster le mental et échanger les bonnes pratiques…

La première solidarité entre tous ceux qui ont la passion d’entreprendre, les petits comme les plus grands, dans tous les domaines d’activité, passe par un partage d’expérience.

Nombreux sont ceux qui ont déjà vécu et surmonté des crises avec leurs entreprise ou leur association, des crises de toute nature, des crises qui paraissaient impossible à surmonter. Et pourtant, ils ont réussi malgré des dégâts parfois considérables. Ils ont une expérience précieuse qu’ils peuvent transmettre.

Encore plus nombreux sont ceux qui n’ont jamais été confrontés à de telles difficultés et qui sont aujourd’hui désespérés et se sentent désarmés : des jeunes créateurs de start-ups, des repreneurs d’entreprise, des dirigeants d’entreprises ou d’associations qui ont pris les rênes ces dernières années, des responsables peu expérimentés…


Le média d’information PresseLib’ se propose de mettre en relation les uns et les autres, par mail et par téléphone dans cette période de confinement. Et d’élargir cette démarche à tout le bassin Adour Gascogne.

D’abord pour se remonter mutuellement le moral afin de se mettre résolument et au plus vite en ordre de bataille : c’est fondamental. Ensuite pour que les premiers apportent aux seconds leurs conseils sur la manière d’aborder une crise ; pour qu’ils leur livrent quelques clés pour prendre les bonnes décisions, pour repositionner éventuellement leur activité en tenant compte du contexte, pour préparer au mieux le redémarrage de l’activité.

Comment participer à cette solidarité ?

Les entrepreneurs expérimentés qui peuvent proposer un accompagnement (dans la mesure de leur temps disponible) et ceux qui souhaitent être accompagnés peuvent s’inscrire dès maintenant pour avoir accès à la page Facebook dédiée à la démarche.

Rendez-vous sur le site presselib.com – cliquez ici

Pour suivre les articles sur les entrepreneurs solidaires – cliquez ici