Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Potez s’envole avec la révolutionnaire Alice

Basé à Aire-sur-l’Adour, l’équipementier aéronautique a signé un contrat avec la société Eviation Aircraft, pour laquelle il produira les portes du futur avion 100% électrique…


Spécialisé dans le design et la fabrication de pièces et d’aérostructures de grandes dimensions, Potez est sans doute l’un des équipementiers aéronautiques régionaux qui a le mieux résisté à la crise sanitaire. Il espère maintenir son niveau de chiffre d’affaires en 2020.

L’information a été officialisée fin septembre par Potez Aéronautique : l’équipementier collabore depuis cet été avec la jeune entreprise israélienne Eviation Aircraft, à l’origine du projet d’avion régional tout électrique Alice.


Cet aéronef d’une autonomie de 1.000 km (à 450 km/h) pourra accueillir 9 passagers et deux membres d’équipage. Les promoteurs de ce projet initié il y a 3 ans, après un incendie de leur prototype en début d’année, se sont visiblement remis au travail et ont décidé d’accélérer le pas vers la phase d’industrialisation. On savait déjà qu’ils avaient signé au printemps un contrat avec le groupe britannique GKN, pour les ailes, empennages et systèmes d’interconnexion électrique de leur appareil.


Potez, en lien avec Eviation, sera en charge du design et de la fabrication des 3 types de portes (passagers, bagages, issue de secours) du programme Alice. « Travailler avec Eviation constitue une opportunité extraordinaire et un défi pour Potez Aéronautique de développer et de produire des portes d’aéronefs dans des délais jamais atteints jusqu’alors », a expliqué Antoine Potez, directeur général de l’entreprise aturine, qui a également révélé le montant du contrat à nos confrères de Sud-Ouest : 8 millions d’euros sur 3 ans.

De quoi nourrir un peu le chiffre d’affaires de Potez, qui a dépassé les 41 millions d’euros l’an dernier et qui, d’après le dirigeant, devrait rester stable (voire progresser) en 2020.


Une activité qui résiste bien…

Cela constituerait une fort belle performance compte tenu des difficultés actuelles du secteur aéronautique. Mais Potez a visiblement pu tirer parti de son degré d’engagement dans les programmes militaires, bien moins touchés par la crise actuelle que l’aviation civile, ainsi que de sa moindre dépendance à Airbus… et de son dynamisme commercial : outre Eviation, Potez aurait en effet signé cet été un autre contrat avec un autre acteur, mais aucun détail n’en a été révélé.

Et puis on savait déjà qu’il participerait au projet d’avion supersonique d’Aerion Corporation. Le groupe landais concevra et fabriquera les portes de ce futur jet de 12 places, baptisé AS2. Le premier vol est prévu en 2024.


On se souvient aussi du rachat par Potez, en fin d’année dernière, de l’entreprise lotoise Aérofonctions, établie à Cambes et devenue « Potez Composites ». Celle-ci aurait été davantage impactée par la crise, à l’image de l’autre site de Potez à Séville. Les deux implantations auraient enregistré des baisses de chiffre d’affaires plus conformes à ce qui s’observe actuellement dans le secteur aéronautique, c’est-à-dire de 30 à 35%. Il y a notamment eu dans le Lot un plan de départ qui a concerné 9 des 60 salariés de cette nouvelle branche composites.


Mais l’entreprise emploie toujours un total de 450 personnes et continue de recruter : elle recherche actuellement 10 ajusteurs-monteurs. D’autres postes sont également ouverts (cliquez ici).

La livraison inaugurale de portes à Eviation est prévue début 2021, en vue de premiers essais en vol. Après avoir présenté son premier prototype au Bourget en juin 2019, Eviation veut manifestement aller vite. L’entreprise espèrerait une mise en service de ses appareils dès 2022.


Plus d’informations sur le site internet, cliquez ici

Pour en savoir plus sur Eviation, c’est ici

Lire notre article de janvier dernier sur le rachat d’Aérofonctions par Potez – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *