Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Potez accélère ses ambitions américaines

Basé à Aire-sur-l’Adour, l’industriel landais a passé de nouveaux accords avec le conglomérat Northrop Grumman et va embaucher 30 personnes…


Roland Potez, petit-fils du fondateur Henry, n’est pas revenu les mains vides du Salon aéronautique du Bourget. L’entreprise va produire 34 nouveaux empennages pour les Américains.

Ils seront destinés au Grumman E-2 Hawkeye, un avion de surveillance aérienne et de commandement aéroporté. Cette nouvelle collaboration devrait déboucher sur la création de 30 emplois.


L’annonce est tombée le 17 juin dernier, en présence de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, et du président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset. Potez produira donc 34 nouveaux empennages pour Northrop Grumman dans le cadre d’un contrat d’une durée de 5 ans et comportant une option pour 5 unités supplémentaires.

Cela va faire 20 ans que l’entreprise d’Aire-sur-l’Adour fabrique des empennages pour la firme américaine, avec déjà plus de 80 unités produites pour son compte. On précise que l’empennage d’un aéronef est « l’ensemble des plans, mobiles ou fixes, situé à l’arrière des ailes ou de la queue d’un avion et destiné à assurer sa stabilité en vol et à le commander ». En d’autres termes, on parle des surfaces et « ailettes » en queue d’appareil, lesquelles seront ici assemblées en pays d’Adour.


Potez toujours en quête de recrues…

La reconduction de ce contrat, qui conforte l’équipementier français dans la reconnaissance de son savoir-faire en la matière, devrait conduire à 30 nouveaux recrutements, alors que Potez employait déjà une cinquantaine de ses quelque 400 salariés dans le cadre de sa collaboration avec le groupe américain.

L’annonce fait évidemment suite à celle de la Marine américaine, qui a communiqué en avril sur un nouveau contrat avec Northrop Grumman, lequel prévoit la livraison de 24 avions d’alerte « Hawkeye E-2D » d’ici 2026, pour un montant total de 3 milliards de dollars.

Chez Potez, on prévoit du même coup d’investir dans l’aménagement de 1.500 m2 supplémentaires spécifiquement dédiés à cette activité, jusque-là concentrée sur 2.500 m2 à Aire-sur-l’Adour.


On signalera par ailleurs qu’au Salon du Bourget, le stand Potez avait également reçu la visite du chef d’État-Major de l’Armée de l’air éthiopienne, en vue de « la préparation de l’anniversaire des 90 ans des forces aériennes éthiopiennes, qui démarrèrent en opérant des Potez 25 ».

On rappelle que la fondateur de la société aturienne, fondée dans l’entre-deux-guerres, Henry Potez, est le co-inventeur (avec Marcel Dassault) de l’hélice éclair et créateur de ce fameux « Potez 25 », légendaire biplan associé à la grande histoire de l’Aéropostale et qu’ont notamment piloté les illustres Guillaumet et Mermoz.

 


Dernièrement, l’entreprise est aussi restée active sur ce front stratégique du recrutement et de la sensibilisation aux métiers de l’aéronautique. Elle vient de nouer un partenariat plus étroit avec la cité scolaire Gaston Crampe d’Aire-sur-l’Adour, avec pour visée une meilleure insertion professionnelle et un développement des compétences des élèves et étudiants. La sage initiative est soutenue par la Mairie et la Communauté de communes aturines.

Plus d’informations sur le site Internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *