Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Les structures inclusives sur le front

Entreprises adaptées, d’insertion et Esat de Nouvelle-Aquitaine s’organisent pour produire des masques, ou encore maintenir du lien social, porter des repas ou soutenir l’agriculture…


À l’échelle nationale a été lancé un « Projet Résilience » unissant PME du textile, entreprises d’insertion et entreprises adaptées afin d’augmenter la production de masques lavables… D’autres initiatives pourraient rapidement être mises en place en région.

Le ministère du travail a annoncé la création d’un « groupement national » en vue « d’accroître la production de masques de protection. Ce groupe réunira entreprises du textile, Esat, entreprises adaptées et entreprises d’insertion. Le projet, baptisé « Résilience », est initié et sera piloté par Thibaut Guilluy, le tout nouveau haut-commissaire à l’inclusion et aux entreprises engagées, en lien avec la FEI (Fédération des Entreprises d’Insertion), l’Andicat (Association Nationale des Directeurs et Cadres d’Esat) et l’UNEA (Union Nationale des Entreprises Adaptées).

Maintenant que la DGA a validé un prototype de « masques anti-projection de catégorie 1 » (à usage des professionnels en contact avec le public), la voie est ouverte pour une production nationale. « Dans la situation de crise sanitaire que traverse la France, l’objectif est de produire à un coût raisonnable et dans les meilleurs délais le plus de masques possible grâce à un processus de production simple et standardisé. Le projet Résilience souhaite rendre cette mobilisation inclusive en construisant un circuit logistique efficace avec l’aide d’acteurs locaux, engagés et participatifs », explique le ministère.


Vers un soutien à l’agriculture locale ?

Ce dernier précise que la question de la recyclabilité de ces masques a été prise en compte : ils pourront être réutilisés après lavage à 60°. Et équiperont fonctionnaires, travailleurs des secteurs prioritaires et associations d’aide aux plus fragiles. Le but du projet Résilience est d’organiser rapidement une production et une distribution de proximité à partir de ce modèle de masque.

En parallèle, a été lancée une enquête nationale auprès des dirigeants de structures inclusives, afin de répertorier celles qui seraient disposées à agir pour tenter de limiter les effets de la crise sanitaire actuelle. En Nouvelle-Aquitaine, 18 structures seraient en mesure de produire des masques, dont 9 entreprises adaptées et 7 entreprises d’insertion, auxquelles s’ajoutent une ETTI (Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion) et un Esat (Établissement et Service d’Aide par le Travail).

L’enquête a également permis de faire émerger des réponses possibles à d’autres besoins que la seule production de masques. Dans la région, 6 structures inclusives pourraient œuvrer en tant que centres d’appels pour maintenir du lien social avec les personnes isolées, ou pour toute autre mission de ce type. Une entreprise adaptée et deux entreprises d’insertion se proposent quant à elles de réaliser et porter des repas.


Cyril Gayssot, président de l’UNEA et par ailleurs dirigeant de l’entreprise adaptée FMS (FaCylities Multi Services) de Saint-Geours-de-Maremne, ajoute que derrière ce grand dispositif national, il existe d’autres exemples d’implication spécifiques aux territoires.

Dans les Landes, « FMS a été sollicité par le Conseil départemental pour étudier la faisabilité d’un soutien logistique aux filières agricoles en difficulté, comme par exemple celle des asperges… Les entreprises titulaires d’un agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) ont fait de l’ancrage territorial un projet d’entreprise, une source de développement économique et d’emploi durable », explique le dirigeant, dont la structure est mobilisée pour « aider autant qu’elle le peut à résister à cette situation de crise sans précédent ».

On n’en attendait évidemment pas moins de FMS, entreprise modèle en matière d’engagement et d’inclusion.

Pour rejoindre le projet Résilience : masquesresilience@gmail.com

Informations sur le site internet unea.fr