Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Les Landes concentrées sur la relance et l’avenir

A l’occasion des vœux de la Chambre de commerce et d’industrie, le président François Lafitte a voulu mettre en avant les raisons d’espérer pour surmonter cette crise inédite…


Pour cette cérémonie à distance, se sont également exprimés la préfète des Landes Cécile Bigot-Dekeyzer, ainsi que Xavier Fortinon et Renaud Lagrave au nom du Département et de la Région. Les entreprises ont été invitées à se tourner vers les dispositifs du plan de relance.

Depuis le début de la crise sanitaire, les différents soutiens des entreprises dans les Landes apparaissent rangés en ordre de bataille, avec une distribution des rôles qui n’a pas occasionné de débats trop houleux en dépit d’un contexte exceptionnel, entre d’un côté les services de l’État, le Département, la Région et les collectivités, et de l’autre les intermédiaires et interlocuteurs de premier niveau que sont les interprofessions et les chambres consulaires, elles-mêmes en pleine mutation suite à l’évolution de leurs statuts.


Symbole de ces structures locales qui ont dû s’adapter à la situation, la CCI des Landes organisait ce lundi sa cérémonie des vœux. Une cérémonie un peu particulière, retransmise en ligne. Évidemment, impossible de faire l’impasse sur le recul de l’économie locale, avec de nouveaux chiffres assez édifiants.

D’une part, près des deux tiers (64%) des entreprises locales ont vu leur chiffre d’affaires diminuer sur 2020. Au total, elles auraient engrangé 925 millions d’euros de chiffres d’affaires de moins qu’en 2019, soit un recul de près de 6%. Avec évidemment des disparités, et donc des secteurs fortement touchés, comme le thermalisme, l’hôtellerie-restauration ou la filière canards gras. Et tout cela sans compter les soucis liés aux inondations et maintenant à une nouvelle crise aviaire.


Une partie des entreprises continue d’investir…

Malgré tout, cette cérémonie a aussi été l’occasion d’insister sur le positif et sur l’importance des prochains mois, qui s’annoncent décisifs pour les acteurs économiques locaux. Ont notamment été nommées et saluées les entreprises ayant participé à « l’effort de guerre » dès le premier confinement, en produisant des masques (Navailles, Artiga, etc.) et du gel (Biolandes) ou bien en proposant leurs services pour les acheminer.

Outre François Lafitte, président de la CCI, se sont aussi exprimés Xavier Fortinon et Renaud Lagrave, président et vice-président du Département, ainsi que la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer, qui ont rappelé leurs actions en faveur des entreprises, de même que celles menées à l’échelle régionale.


Pendant cette cérémonie, il a également été rappelé que le département ne manquait pas d’atouts, du dynamisme de sa démographie à celui de nombre de ses entreprises. La renaissance d’Europlasma sur Morcenx, le rapide développement de Zoomalia sur Saint-Geours, les beaux projets d’investissement de Firmenich-DRT ou de Celsa, l’installation de Patatam sur Hastingues, la bonne résistance d’acteurs de l’aéronautique comme Potez ont été autant de nouvelles encourageantes en 2020. Et la liste n’est pas exhaustive.

Malgré le climat actuel et d’assez nombreux reports de projets, plus de 20% des entreprises sondées dans le cadre de la dernière enquête de conjoncture de la CCI envisagent d’investir à court terme dans la maintenance, l’innovation ou l’accroissement de leurs capacités. En décembre, elles étaient encore plus de 36% à déclarer avoir investi au cours du second semestre 2020 (contre 56% en décembre 2019). Des chiffres en phase avec les déclarations de François Lafitte, qui espère en 2021 une nouvelle « année de résistance », et bien entendu le début d’un rebond.


Tout pour la relance et l’avenir…

Dans les Landes, en 2020, quelque 8.300 entreprises ont recouru à l’activité partielle pour une facture totale de 100 millions d’euros, auxquels s’ajoutent les 70 millions pris sur le fonds de solidarité et les 600 millions d’euros de PGE accordés. On a également appris qu’1,8 million d’euros de prêts d’honneur ont été attribués via la plateforme locale Initiative Landes, qui associe CCI, CMA et Département.

Désormais, la CCI et la préfecture appellent les entreprises à se tourner vers les prochains mois et les dispositifs du plan de relance national, avec ses 100 milliards d’euros de mesures d’aide à l’embauche, à l’apprentissage, à l’investissement ou encore aux transitions écologique et numérique.


On rappelle qu’à ce titre, la CCI continue d’aider les entreprises à faire valoir leurs projets d’investissement. Elle annonçait début janvier que Thébault, Archimbaud, Gascogne, Potez et Latelec étaient déjà concernés par les dispositifs de France Relance dans ce domaine.

Au total, une dizaine de projets d’investissement ont déjà été identifiés localement, dont 3 de plus de 10 millions d’euros. Dans les Landes, 350 entreprises industrielles auraient été contactées directement dans le cadre de cette démarche. Enfin, la CCI a également ajouté qu’elle continuait de réaliser des diagnostics de maturité numérique gratuits pour les TPE.


En parallèle, la chambre consulaire poursuit ses missions habituelles. On citera en particulier son riche agenda de formations, le développement du Campus Landes et de ses 3 écoles (avec des effectifs en hausse de 30% sur 2020) ou encore ses réunions mensuelles sur la création et la reprise d’entreprises.

Après Dax ce mardi, le prochain rendez-vous aura lieu à Mont-de-Marsan le 25 janvier. En attendant d’apercevoir la lumière au bout du tunnel…

Plus d’informations sur le site internet de la CCI des Landes, cliquez ici

Le dernier point de conjoncture sur l’économie locale (en vidéo) – c’est ici