Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Le CNAM s’implante à Dax avec trois licences à la clé

Commerce, tourisme et bois, les étudiants pourront dès la prochaine rentrée se former sur place grâce à cette antenne du Conservatoire national des Arts et Métiers…


C’est dans le cadre des programmes nationaux Action Cœur de Ville et Territoires d’industries, destinés aux villes moyennes, que le Grand Dax a répondu favorablement au CNAM de Nouvelle-Aquitaine, pour la partie « formation professionnelle ».

C’est donc une première pour les Landes, qui vont accueillir dans les locaux du nouveau campus d’enseignement supérieur dacquois « Confluence » l’antenne de cet organisme dès la rentrée prochaine.

« Nous avons mené une étude afin de définir les bassins d’emploi concernés, ainsi que les besoins des entreprises et la formation des administrés de ce territoire. Trois secteurs, qu’il serait bon de dynamiser, ont été alors identifiés : le commercial, pour aider les entreprises à rayonner au-delà du département, le tourisme, essentiel à l’essor grandissant des activités balnéaires et du thermalisme, et enfin le bois, puisque le pin d’ici reste une importante ressource nationale », explique Raphaël Lagarde, responsable commercial et marketing du CNAM en Nouvelle-Aquitaine.


Trois diplômes ont donc pu être arrêtés. Ils s’adressent à des élèves de niveau Bac + 2, qui pourront dès la rentrée de septembre poursuivre en troisième année, sans pour autant avoir à quitter les Landes. Il s’agit de licences en commerce-vente-marketing, chef de projet touristique (village vacances, campings…), et génie civil parcours ingénierie et agencement bois. Cette dernière s’inscrit dans la continuité du BTS proposé au Lycée Haroun-Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax.

« Cette année de spécialisation se déroulera en alternance avec les entreprises locales. Elles auront ainsi la possibilité de former les étudiants à leurs méthodes de travail, tout en leur permettant de mettre un pied dans le monde du travail sans être obligés pour autant de partir ailleurs. C’est vraiment du sur-mesure, qui colle aux besoins réels du terrain. »

Cette adaptation spécifique au secteur est rendue possible par le fait que les antennes régionales sont des associations de gestion de droit privé, autonomes, qui définissent elles-mêmes le programme des enseignements qu’elles souhaitent dispenser. Le contenu pédagogique des diplômes reste national, sous contrôle du CNAM – dont le siège est à Paris – établissement public créé en 1794.


Une centaine de formations professionnelles pour adultes sont également proposées hors temps de travail, pour permettre à tous, et partout, d’élever leur niveau de qualification et d’évoluer professionnellement à moindre coût (le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine participant au financement).

Enfin, grâce au parcours universitaire et une expérience professionnelle, chacun a la possibilité d’engager une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) qui lui permettra d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, un titre ou un certificat.

Si la communication bat son plein pour la promotion de cette nouvelle antenne dacquoise, sa première salariée Françoise Charles-Marais, conseillère individus et entreprises, est déjà sur place.


Pour la suite, le CNAM envisage l’ouverture d’une école d’ingénieurs en 2023, et le lancement d’une année de spécialisation, concernant notamment l’accompagnement aux personnes âgées, pour les élèves qui souhaiteraient obtenir un diplôme Bac + 1.

De quoi renforcer toujours plus l’attractivité étudiante, et dynamiser par conséquent l’économie d’un territoire résolument engagé dans l’avenir professionnel des jeunes Landais.

Informations sur le site internet, cliquez ici