Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

La saga Pyrenex entre dans le Patrimoine Vivant

A Saint-Sever, l’entreprise familiale crée par Abel Crabos poursuit sa belle aventure toute en plumes et duvets. Réputée pour sa doudoune, elle vient de faire labelliser son savoir-faire…


Forte d’une riche histoire et d’une belle expansion à l’international, la société a récemment rejoint le cercle très recherché des Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV). Une distinction qui récompense les savoir-faire français artisanaux et industriels d’excellence.

D’abord annoncé à Pyrenex le 16 mars dernier, l’officialisation de cette distinction s’est faite attendre. Le confinement est passé par là, si bien que le label n’a finalement été reçu par Pyrenex que dans le courant du mois de juin.


La dernière promotion des EPV comprenait 14 entités, dont l’entreprise de Saint-Sever, dans les Landes. Depuis près de 160 ans, elle est connue et reconnue pour son travail d’ennoblissement de plumes et de duvet, et pour la confection d’articles de literie et de vêtements techniques, dont sa fameuse doudoune.

Grâce à cette distinction, décernée par le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, Pyrenex pourra arborer pendant les cinq prochaines années un label qui assure une qualité extrême. L’entreprise landaise rejoint une liste de 38 autres sociétés labellisées EPV dans le Bassin de l’Adour.


Une réussite familiale…

Les origines de Pyrenex remontent à l’arrière-grand-père de la famille Crabos, Abel. A partir de 1859, il décide de collecter, sur les marchés et dans les fermes locales, des plumes, pour son propre compte.

Il est rejoint par René, son fils (le grand-père donc), au sein de la société sobrement intitulée « Abel Crabos & Fils ». René est également une immense figure du rugby français : il a été capitaine du XV de France, puis président de la Fédération Française de Rugby (FFR) pendant dix ans.


L’entrepreneur fait franchir un pas important à la société familiale en décidant de ne travailler que des duvets d’oies et de canards des Pyrénées, de qualité supérieure. C’est le début d’une recherche d’excellence permanente. C’est également sous l’ère de René Crabos que les premières doudounes sont conçues, d’abord dans un but humanitaire.

André Crabos, le père, prend la tête de l’entreprise dans les années 60, et créé les premiers ateliers de literie. L’entreprise commence à connaître un franc succès, et prend son envol, en développant des édredons, des couettes, des oreillers, etc.

Il faut attendre 1968 pour que le nom Pyrenex apparaisse. Sous cette nouvelle identité, la famille Crabos étend alors sa production de sac de couchages et lance ses fameuses doudounes de montagne.


L’entreprise connaît un succès fou, au point de s’exporter partout dans le monde, et de conquérir des marchés prestigieux comme la Chine et les États-Unis. En 1992, Pyrenex est même retenue pour devenir le fournisseur officiel de duvet pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Albertville.

Depuis 2004, c’est le fils, Edouard, qui dirige l’entreprise. Il relance la doudoune sur le marché de la mode, collabore avec de grands couturiers, et lance, en 2009, une gamme Premium, de luxe.

Une réussite familiale qui forge le respect, et qui permet, aussi et surtout, à tout un territoire de profiter de sa dynamique.

Plus d’informations – cliquez ici