Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • PreviFrance partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

La Nouvelle-Aquitaine continue d’attirer les entreprises

Comme le mettent en évidence les chiffres, notre belle région continue de séduire les entrepreneurs. Après une bonne année 2017, l’embellie semble donc se poursuivre…


En 2018, l’Agence de Développement et d’Innovation de Nouvelle-Aquitaine aurait recensé « 296 projets d’investissements exogènes, français et étrangers », ainsi que « la création annoncée de plus de 7.000 emplois à 3 ans », soit 8% de mieux qu’en 2017.

C’est la Région qui l’affirme : « La Nouvelle-Aquitaine a continué de bénéficier d’une conjoncture favorable en 2018 avec l’amélioration de l’image économique de la France à l’étranger, l’afflux de voyageurs sur la ligne LGV Bordeaux-Angoulême-Poitiers-Paris et la croissance continue du trafic aérien et des vols low-cost pour l’aéroport de Bordeaux ». L’an dernier, ont été programmés sur le territoire la création et/ou la sauvegarde de 7.041 emplois en lien avec de nouveaux projets d’investissement extérieurs. Un chiffre en croissance de 8%, et ce en dépit d’un nombre d’opérations (296 au total) en légère baisse (-3% mais après une hausse de 69% en 2017).


En d’autres termes, ce sont un peu moins de projets, mais des investissements plus conséquents, avec « 12 projets à plus de 100 emplois, générant à eux seuls 27% du total des emplois ». Dix de ces projets sont français, dont huit en Gironde. Dans l’ensemble, les projets étrangers prennent ceci dit du poids, avec 100 opérations recensées en 2018, portant sur 2.037 emplois et pesant 34% des projets néo-aquitains initiés au dehors de la région (c’est deux points de mieux qu’en 2017).

 


Les résultats sont au rendez-vous…

Même si on observe un léger ralentissement sur le second semestre 2018 et que la tendance 2019 reste incertaine, le poids de la Nouvelle-Aquitaine paraît s’accroître par rapport à celui des autres régions : « En 2018, la Nouvelle-Aquitaine occupe ainsi le 6ème rang des régions françaises pour l’accueil des investissements étrangers, tant en nombre de projets que d’emplois, soit une nette remontée de la performance relative, notamment sur le nombre d’emplois. Pour mémoire, en 2017, la Nouvelle-Aquitaine était au 5ème rang en nombre de projets et 7ème en nombre d’emplois, et en 2016, 8ème en nombre de projets et 10ème en nombre d’emplois », souligne le communiqué de la Région.

Parmi les pays qui investissent, le Royaume-Uni s’est particulièrement distingué en 2018 (avec 13 projets portant sur 339 emplois), ce que la Région interprète comme « les prémices d’un effet Brexit », mais « sans pouvoir le confirmer pour l’instant ». L’Allemagne et les États-Unis complètent le podium. Les autres données intéressantes touchent à la typologie de ces investissements, qui continueraient d’être associés à la création de nouveaux sites (dans deux cas sur trois), ainsi qu’aux secteurs d’activité concernés, numérique, conseil et industries aéronautique, navale et ferroviaire en tête. Le numérique représenterait 19% des projets d’investissements et 19% des emplois sous-jacents.


De beaux investissements en 2018…

Derrière ces bons chiffres, il faut cependant noter des disparités entre départements (même s’ils sont tous concernés par des opérations), puisque derrière la Gironde, qui accueillera 51% des projets et 62% des emplois, ce sont surtout les Pyrénées-Atlantiques qui tirent leur épingle du jeu, avec 15% des projets et 9% des emplois. Y ont notamment été comptabilisés le projet d’extension de Lauak à Hasparren, portant sur une centaine d’emplois, mais aussi ceux de l’américain Time Versalift (qui un an après son installation à Morlaàs a créé 25 emplois supplémentaires en 2018, pour un total de 42) et de la marque de vêtements recyclés Hopaal, à Anglet (15 emplois créés).


Les Landes se placent quant à elles au 9ème rang avec 9 projets portant sur 118 emplois, dont font partie les 40 recrutements lancés en fin d’année dernière par la Scalandes (voir notre récent article). Hexis, producteur héraultais de films adhésifs et de supports pour l‘impression numérique, avait lancé en 2017 un plan d’investissement de 17 millions d’euros qui devait notamment permettre d’accroître ses capacités sur Hagetmau, avec à la clé la création de 25 emplois.

On notera que ces chiffres sont fournis par l’Agence de Développement et d’Innovation de Nouvelle-Aquitaine via son « Observatoire » annuel de l’attractivité de la Nouvelle-Aquitaine. Ce petit recensement est effectué avec le concours des agglomérations, des chambres consulaires, de Business France et des agences locales. Et permet toujours de faire d’intéressantes comparaisons d’une année sur l’autre. On croise les doigts pour 2019.

Pour découvrir le rapport, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *