Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

JO de surf 2024 – Immense déception dans les Landes

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris a choisi Tahiti pour organiser les épreuves au détriment d’Hossegor et Biarritz, berceaux français du surf…


Quelques fuites l’avaient annoncé. C’est hélas confirmé. Les plages landaises et basques n’ont pas été retenues pour accueillir cet événement mondial alors qu’elles pouvaient naturellement et logiquement y prétendre.

On peut s’étonner du choix du Comité qui a privilégié la taille potentielle des vagues tahitiennes à la réputation d’Hossegor et de Biarritz, deux stations qui font partie de l’histoire et de la légende du surf en France, et qui sont toujours incontournables pour les plus grandes stars de ce sport. Et qui sont, en plus, des pôles de réputation mondiale de l’industrie de la glisse.


Une décision difficile à comprendre aussi par le fait que l’épreuve se déroulera à 16.000 km du Village olympique de Paris, et que le mythique spot de Teahupoo, sur les récifs, n’aura comme spectateurs que quelques privilégiés à bord de bateaux.

Alors que Hossegor et Biarritz auraient permis à des dizaines de milliers de personnes de savourer le spectacle depuis leurs plages.

D’accord, le spot tahitien apporte plus de garanties de grosses vagues, en été. Mais, les Landes et le Pays Basque ont rarement déçu lors des compétitions estivales.


Même si le travail réalisé pour préparer les candidatures basques et landaises ne sera pas totalement perdu (quelques bonnes idées pourront être mises en application), notre région voit s’envoler une belle occasion de donner un énorme coup de projecteur sur ses plages, mais aussi sur une filière qui emploie plus de 4.000 personnes en Aquitaine, et réalise un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros.

Dommage !