Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

JO de surf 2024 – Hossegor attend le verdict

Ce jeudi, le Comité Olympique doit annoncer sa décision. Cinq candidatures ont été déposées, dont celles des Landais et de Biarritz. L’enjeu est majeur pour la région…


Après avoir prévu une candidature commune, Biarritz et Hossegor ont décidé de partir en ordre dispersé. Espérons que cela n’empêchera pas l’une des deux de décrocher l’organisation des épreuves olympiques.

Les retombées potentielles des JO de surf 2024 sont majeures. On peut espérer que le littoral basque et landais, berceau du surf en France et qui accueille les plus grands industriels de la glisse, sera retenu.

Au-delà des épreuves elles-mêmes, à travers le label « Terre de Jeux 2024 » les territoires seront impliqués. Avec des initiatives concrètes portant à la fois sur le déploiement des actions de Paris 2024 et sur le lancement de leurs propres actions.


Il peut s’agir d’événements et célébrations autour des Jeux ; de programmes pour valoriser les bienfaits du sport, en matière d’éducation, de santé, d’inclusion, d’actions favorisant le changement de regard sur le handicap ; d’accompagnement des athlètes locaux ; d’investissement dans les infrastructures, en devenant Centre de préparation aux Jeux (CPJ) pour accueillir les délégations étrangères, en rénovant ou en construisant des équipements sportifs…

La concurrence est sérieuse. Et en premier, celle de Lacanau qui bénéficie de toute la puissance de feu de la métropole bordelaise, que ce soit au niveau des stars du monde du sport ou de celui des partenaires de dimension mondiale.


Une surprise pourrait aussi venir de Tahiti avec son mythique spot de Teahupoo qui offre toutes les garanties de superbes vagues au mois de juillet, alors que nos côtes sont plutôt sujettes au calme plat ; on peut également imaginer une tentation du Comité de donner un coup de pouce à ce territoire français du bout du monde.

Le cinquième candidat, La Torche en Bretagne, a du mal à exister dans ce combat. On croise les doigts pour que soit Biarritz, soit Hossegor l’emporte.

Rappelons que les JO de Tokyo accueilleront les premières épreuves de surf de l’histoire olympique.

On attend donc le verdict avec impatience.