Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

De multiples aides pour les entreprises à découvrir

Le gouvernement a annoncé une enveloppe de 45 milliards d’euros. Le Medef des Landes et la CCI sont mobilisés pour orienter les dirigeants vers les différents dispositifs…


Le coût des mesures prévues a pour l’instant été estimé par le ministre de l’Economie à 45 milliards d’euros, dont 32 correspondront aux reports de charges déjà évoqués. Ces montants pourront être révisés si la crise sanitaire actuelle se prolonge.

Un certain nombre de mesures et un plan global avaient déjà été annoncés pour apporter un soutien crucial à nos entreprises. Le dispositif a été complété pour tenir compte de la gravité de la situation.

D’abord, les mesures prévues touchant au chômage partiel devraient atteindre un coût global de 8,5 milliards d’euros sur deux mois, avec pour la première fois un dispositif couvrant « l’ensemble des salariés au-delà d’un smic ». Bruno Le Maire a rappelé que l’objectif était « de pouvoir redémarrer l’économie le plus rapidement possible et donc ne pas perdre de savoir-faire et de compétences ».


Deux milliards pour le fonds de solidarité…

Le gros morceau de ce plan d’urgence, ce sera les reports de charges fiscales et sociales, qui devraient peser quelque 32 milliards d’euros. Le ministre a au passage précisé que ces reports pourront par la suite « se transformer en annulations pour certaines entreprises, au cas par cas ».

A ces deux mesures s’ajoute le fonds de solidarité déjà mis en place, avec 2 milliards d’euros de dépenses prévues sur deux mois. Ce fonds va essentiellement s’adresser à deux types d’entreprises : d’un côté celles dont l’activité a été fermée, comme dans la restauration, le commerce non-alimentaire et le tourisme, et de l’autre des TPE dont le chiffre d’affaires du mois de mars aurait chuté de plus de 70% entre 2019 et 2020.

Pour être éligibles, les entreprises concernées devront avoir un chiffre d’affaires inférieur à un million d’euros. Sont prévus un « premier étage » de 1.500 euros « d’aide rapide, simple, automatique sur simple déclaration, versés par la direction générale des finances publiques », ainsi qu’un « dispositif anti-faillites » pour les entreprises en très grande difficulté employant au moins un salarié.

Bruno Le Maire a également rappelé qu’un second volet toucherait bien à une garantie par l’État de tous les nouveaux prêts bancaires, et ce à hauteur de 300 milliards d’euros. « C’est une mesure massive qui est sur le modèle de ce qui a été fait par exemple en Allemagne et qui a vocation à garantir le maintien de la trésorerie pour les entreprises », s’est justifié le ministre.


Vers une croissance négative en 2020…

Bruno Le Maire a par ailleurs évoqué la dimension continentale et internationale de cette crise sans précédent. La France s’est dite prête à engager « des mesures immédiates de dépenses financières à hauteur d’1% du PNB européen ». Les puissances publiques européennes devraient garantir les prêts bancaires à hauteur de 1.000 milliards d’euros pour permettre la bonne continuité de la circulation de trésorerie au sein de la zone euro.

Enfin, le ministre a expliqué avoir retenu pour cette année une prévision de croissance de -1%, qui sera inscrite au projet de loi de finances rectificatif lié à toutes ces mesures et examiné à partir de cette semaine par les députés. Un chiffre encore provisoire : « il va de soi que ce chiffre pourrait évoluer en fonction de l’évolution, d’une part, de la situation sanitaire en France et en Europe et, d’autre part, c’est un point très important, de l’évolution de la situation aux États-Unis, première économie mondiale et un des partenaires commerciaux les plus importants de la France », a insisté Bruno Le Maire.

Plus d’informations sur le site du ministère de l’Economie – cliquez ici


La CCI des Landes a mis en place une organisation spéciale pour pouvoir répondre à toutes les questions des dirigeants. Si l’essentiel des contacts se fait par télétravail, un accueil physique a été maintenu, en respectant toutes les mesures de sécurité nécessaires.

Informations sur le site internet – cliquez ici

Quatre lignes téléphoniques sont également disponibles pour répondre auxquestions : 06.07.31.43.64 – 06.07.31.60.33 – 06.07.31.47.25 – 07 84 57 67 05.


A suivre aussi sur la page Facebook du Medef des Landes – cliquez ici