Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Coup de cœur – Les doigts d’or de Claire Abdelkader

Dans son atelier discrètement lové au cœur de Dax, maître tailleur et créatrice passionnément, elle habille sur mesure les stars comme les puissants…


Si l’on vous demande quel est le point commun entre Barack Obama, Nathalie Dessay, Olivia Ruiz, Cédric Villani, Arielle Dombasle – pour n’en citer que quelques-uns -, ne cherchez pas. Il s’agit de Claire Abdelkader.

La Dacquoise est une des rares femmes maître tailleur, qui a le don de sublimer les personnalités, mais aussi tous ceux qui franchissent la porte de son atelier.


Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, (l’ENSATT), la jeune quadragénaire, installée depuis 2015 dans la cité thermale, a entraîné dans son sillage des noms prestigieux de la haute couture et de lieux culturels incontournables, avec lesquels elle travaille toujours ponctuellement. Dior, Lacroix, Balenciaga, mais aussi la Scala de Milan, le Palais Garnier, l’Opéra Bastille…

De quoi allumer autant d’étoiles dans nos yeux que sur ses costumes de scène, ses robes de soirée et de mariée, dont la création, née dans le secret des conversations avec ses clientes, restera unique.


« Je reçois sur rendez-vous, pour prendre le temps de discuter, d’entendre les souhaits, les désirs, les contraintes aussi en fonction de la finalité du vêtement, avant de tout synthétiser. Je fais ensuite une proposition par croquis » explique Claire.

« Une fois le projet validé, on passe au choix du tissu, de la matière, la couleur… Je réalise un prototype en coton tout simple, comme cela se fait habituellement en haute couture ou au théâtre lorsqu’il s’agit de création unique. Cela permet de déterminer la longueur, la profondeur du décolleté, de vérifier si la cliente se sent à l’aise, avant de passer à la confection avec le tissu définitif. Là aussi, il faut prendre le temps de réajuster certains détails, pas forcément visibles avec le prototype, avant la livraison ».


Qu’il s’agisse de la robe rouge qui a accompagné Olivia Ruiz en tournée, d’un costume pour homme ou d’une toilette pour dame, le processus sera toujours le même. Un travail précis et élégant reconnu sur tout le territoire, au point que ses clients viennent souvent de loin, et en profitent pour découvrir le charme landais le temps d’un séjour.

Barack Obama, alors président des États-Unis, a vu lui-même son rêve de cravate « fabriquée en France » exaucé par la jeune créatrice. Bleue, en satin duchesse (une soie de haute qualité), la cravate en question a été portée lors d’un discours solennel sur l’état de l’Union. Plus près de nous, Cédric Villani, dont les célèbres lavallières sont également confectionnées dans l’atelier de Claire.


Pas question pour autant d’avoir la grosse tête. Lorsque le coronavirus vient stopper net le quotidien de millions de Français, elle s’adapte en souplesse aux décisions de ses futurs mariés, au fur et à mesure des annonces gouvernementales, et participe spontanément à l’élan de solidarité nationale pour la production de masques, en collaboration avec Artiga, le créateur de toiles basques basé à Magescq.


Aujourd’hui, « la reprise se fait sur les chapeaux de roues, et de nombreux clients viennent déjà se renseigner pour des cérémonies prévues l’année prochaine » confie-t-elle en souriant.

Un succès fou qui s’explique par son expertise, doublée d’une générosité et d’un franc enthousiasme.

Informations sur son site internet, cliquez ici