Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Charles Gaudiard et la co-navigation solidaire

Le Tarnosien développe ici la plateforme Cobaturage.fr qui contribue à démocratiser le bateau, réduire son impact environnemental et le rendre accessible…


Créée en 2014 par deux passionnés de la mer, l’initiative a été reprise, en janvier dernier, par deux autres amoureux du large avec de belles ambitions, ouvertes à tous.

Anthony et Charles se sont rencontrés sur les bancs de leur école de management, et se retrouvent désormais ensemble à la barre de Cobaturage. Cette plateforme, innovante, propose une mise en relation entre propriétaires de bateaux et plaisanciers qui souhaitent réaliser une sortie maritime, quelle qu’elle soit.

C’est en tous cas ce qu’elle faisait avant que les deux néo-dirigeants se chargent de la faire évoluer vers une plateforme sociale et solidaire. En plus de la co-navigation, Cobaturage élargit son rayon de compétence, en proposant des sorties à des prix abordables pour tous. Oui, oui, pour tous, que vous soyez étudiants, travailleurs, en recherche d’emploi, retraité, en situation de handicap… un petit temps sur les eaux est possible.


« Pour beaucoup, la navigation est un loisir qui peut paraître inaccessible. Nous avons donc créé cette plateforme pour permettre aux chefs de bord et passagers, de disposer d’un outil leur permettant de partager les frais, de découvrir et de profiter des joies de la navigation sans se ruiner et en toute sécurité », expliquent-ils. L’objectif est donc clair : démocratiser le nautisme collaboratif.

Pour ce faire, Cobaturage s’est équipé d’un bateau, qui sera parqué à Boucau. Son but sera de proposer des sorties éducatives et solidaires, pour les personnes en situation de handicap, et pour les enfants, dans le but de leur permettre de profiter de l’air marin, et de leur offrir une sensibilisation au plus près du sujet.


L’idée de réduire son impact écologique est également très présente dans l’ADN de la plateforme. « Nous sommes désormais confrontés à l’urgence de revisiter nos modes de vie afin de nous adapter aux impératifs du changement climatique et de l’épuisement des ressources. La co-navigation nous permet de nous déplacer de manière plus écologique, plus économique, tout en améliorant les systèmes de mobilité aujourd’hui à notre disposition pour relier un point à un autre ».

Mais ces idées, liées à des sorties en mer et proches du concept de base de Cobaturage ne sont pas les seules prévues, puisque sur une nouvelle version de la plateforme, qui devrait voir le jour dans le courant du mois de mars, de très nombreux services supplémentaires sont prévus, qu’ils soient au large ou dans les terres : des cours de plongée, du ski nautique, des balades en péniche, des concours de pêche, etc. En bref, tout ce qui touche au monde aquatique dans un sens plus large du terme.


A l’heure actuelle, Cobaturage c’est près d’un million de visiteurs à l’année, pour 30.000 inscrits. Un chiffre important, certes, mais proportionnellement pas véritablement éloquent. Pourtant, l’inscription est totalement gratuite pour les particuliers, et ne coûte que la petite somme de moins de 5 euros par mois pour les professionnels.

Anthony et Charles espèrent réussir à convertir une bonne partie des 80.000 visiteurs mensuels en inscrits actifs, pour permettre à toujours plus de monde de faire vivre une économie circulaire.

Plus d’informations – cliquez ici