Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

Jean Laffontan, un parcours aux multiples engagements

Aujourd’hui à la tête de la Manufacture des Bois Landais à Buglose, cet entrepreneur originaire de Bayonne s’est toujours distingué par une approche positive et solidaire….


Né à Lille mais d’une famille bayonnaise, Jean Laffontan a créé sa première entreprise à Hendaye dès l’âge de 31 ans. L’imprimerie éponyme, qui a développé 48 emplois, a été le point de départ d’un parcours aussi solide que varié.

La famille Laffontan est bien connue au Pays Basque, et compte dans ses rangs le créateur de la CCI de Bayonne, mais aussi un prévôt et un maire de Bayonne. « Elle a également fondé l’actuel séminaire des capucins de Bayonne et offert  le terrain pour construire les arènes actuelles ».

Jusqu’en 2009, Jean Laffontan a étendu son savoir-faire de Maître-imprimeur par la création d’autres sociétés, et en lançant les éditions du Mondarrain à Anglet. Puis, changement complet avec la reprise de la Manufacture des Bois Landais, basée à Buglose, près de de Dax.

 


MBL, fondée par Norbert d’Aboville il y a 37 ans, est une référence dans sa spécialité : la transformation du bois, et particulièrement le rabotage. Au départ, l’entreprise landaise produisait essentiellement des moulures et des tasseaux. Depuis, elle a complété son activité par des compétences en matière de rabotage : parquets, bardages, clins, caillebotis, voliges et produits divers autour de l’ameublement et du jouet. Le tout avec des équipements de pointe qui lui permettent d’assurer une qualité remarquable et remarquée.

Parallèlement, Jean Laffontan a fait l’acquisition de la SABD, devenue Manufacture des Bois Dérivés, à Ambarès. Une opportunité qu’il a su saisir pour rayonner sur la Gironde et l’Aquitaine.

.


Mais, MBL se distingue aussi sur le plan humain. « J’ai toujours recruté des personnes handicapées dans les entreprises que j’ai développé. Ce n’est pas une obligation que je m’impose, mais au contraire une volonté d’avoir une approche qui s’est toujours avérée positive » précise le dirigeant. « Je peux témoigner que le fait d’avoir 20% de personnel handicapé contribue à faire tourner l’entreprise de manière intelligente. C’est devenu plus qu’une conviction. Un constat ».

L’emploi du temps de Jean Laffontan est particulièrement chargé. Il faut dire qu’il n’a jamais hésité à prendre des engagements dans différentes institutions et organisations professionnelles : de la CCI de Bayonne au Medef des Landes, en passant par le Tribunal des Prudhommes, Adour Compétitivité et Ideso, Il est également devenu vice-président de la Fédérations des industries du bois d’Aquitaine (FIBA).

1 commentaire à propos de “Jean Laffontan, un parcours aux multiples engagements”

Les commentaires sont fermés.