Ils sont partenaires de Business Landes
  • Asfo partenaire de Business Landes
  • CCI Landes partenaire de Business Landes
  • Action Sécurité partenaire de Business Landes
Publié le

AGI, solide acteur de l’informatique professionnelle

Piloté depuis 6 ans par Pierre-Henri Guillon à Saint-Pierre-du-Mont, l’éditeur et intégrateur de progiciels progresse tranquillement mais sûrement…


Créée en 1978, cette société d’une quarantaine de salariés compte aujourd’hui plus de 250 clients et a réalisé un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros en 2018. C’est un demi-million de plus qu’il y a 5 ans.

AGI est sans doute l’un des plus anciens acteurs de son secteur dans les pays de l’Adour. L’entreprise de Saint-Pierre-du-Mont fêtait en effet ses 40 ans l’an dernier. En 2018, son résultat net a encore grimpé de 3%. Et cela fait au moins 5 ans qu’elle progresse à ce rythme tranquille et sûr.

Il faut dire qu’entre transition numérique et nouveau modèle économique du « software as a service » (le logiciel vendu comme un service), le climat est plutôt au beau fixe pour les éditeurs et prestataires de services informatiques régionaux, qui peuvent tabler sur leur souplesse et leur proximité avec les clients locaux.


Dirigée depuis 6 ans par Pierre-Henri Guillon (dans la maison depuis 1982) et propriété de sa vingtaine de cadres (sur plus de 40 salariés), Adour Gestion Informatique a développé une gamme « InteGraal » de solutions dédiées aux 5 domaines de l’agroalimentaire, de la mode et du textile, de l’industrie, du négoce professionnel et des céréales. Cette gamme s’accompagne de solutions métiers sur le créneau des RH, de la finance et du contrôle d’accès par badge.

Une vaste panoplie à laquelle se greffent tous les services associés. Et comme y invitent depuis quelques années les conditions du marché, AGI se prête au jeu d’une rémunération au forfait et d’un engagement contractuel en termes de résultats.


De nouveaux investissements à venir…

Outre son expérience, son modèle économique et sa connaissance des métiers, l’entreprise met en avant la couverture fonctionnelle de ses solutions, qui se veulent évolutives et personnalisables au gré des contraintes du client. Un client également séduit par la proximité de l’éditeur, installé dans une zone où les concurrents ne sont pas forcément légion.

Près des deux tiers du portefeuille de clients d’AGI est d’ailleurs localisé en région Nouvelle-Aquitaine, avec d’assez nombreux acteurs du Marsan, tels la Quincaillerie Portalet ou La Montoise du Bois.


Il n’est donc pas étonnant de retrouver parmi ces clients le GIE Foie Gras du Sud-Ouest, le groupe Aqualande, la SICA du porc noir de Bigorre, le charcutier Lartigau ou encore l’Atelier du Piment. AGI participe aussi au développement de la technopole Agrolandes. Au-delà de l’agroalimentaire, qui pèse pour plus de 50% dans son chiffre d’affaires, la PME travaille pour des chausseurs (Heschung, Hirica), des acteurs du luxe (Hermès, Vuitton), des industriels du bois des Landes (comme Lamarque Sogy Bois à Ygos), des négociants en céréales (Approvert Bergeret à Escoubès, Casaus à Maubourguet, etc.) et des industriels comme le fabricant d’instruments de mesure Kimo.


Cette clientèle diversifiée est en demande de solutions informatiques de gestion des stocks, des commandes et des expéditions, mais aussi de traçabilité, de facturation et de suivi client. Des solutions globales destinées à différents secteurs d’activités, et dont les fonctionnalités s’étendent jusqu’au pilotage avancé du matériel de pesage et d’étiquetage fourni par des partenaires comme Bizerba et Espera.

Les progiciels d’AGI ne sont pas seulement déployés en France : on les retrouverait installés dans une vingtaine de pays.


Pour des acteurs comme celui-ci, même bien implantés et reconnus sur leur territoire, impossible de se reposer sur ses acquis dans un secteur en perpétuelle mutation : les solutions doivent évoluer constamment pour coller aux nouveaux besoins des clients. Après avoir investi 2,7 millions d’euros en R&D depuis 2011, l’entreprise devrait encore en débourser 1,8 d’ici 2021.

Plus d’informations sur le site internet – cliquez ici

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *